NOUVELLES de l'autre côté de l'atlantique



Le 11 novembre dernier, après plus d'un an de chantier, Estrella a quitté son port d'attache de La Rochelle pour entamer sa première transatlantique en équipage handi-valide !





1ère étape : La Rochelle - Tenerife

Pour cette première étape destination Tenerife avec un Dégolfage à négocier, nous étions huit à bord. Capitaine Thierry Normand aux commandes du navire, secondé par Cyril Samson qui a assuré avec brio son baptême du feu, et six équipiers : Cathy, Olivia, Nico, Benjamin, Joël et Victor. Malgré des conditions parfois difficiles, des difficultés à s'amariner pour certain, et quelques problèmes techniques, la bonne humeur et l'humour n'ont jamais quitté le bord et chacun gardera en mémoire cette belle aventure...

Retrouver ici en avant-première les images de cette première étape !

Un immense merci à Valérie Montoriol pour ce délicieux montage vidéo !



L'arrivée à Tenerife fut dignement célébré et c'est non sans émotions que, quelques jours plus tard, l'équipage s'est dit au revoir, laissant place aux équipiers de la Grande Traversée !


2ème étape: Tenerife -La Guadeloupe

Cette fois c'est Captain Christophe Gireau qui a pris les commandes de notre Étoile, larguant les amarres le 4 décembre direction le Cap Vert puis La Guadeloupe.

À bord, les irréductibles Cathy, Cyril et Joël, présents depuis La Rochelle, auxquels se sont joint Béa, Marc, Thomas, Benoît et Albert.

Bateau plein donc, pour ce challenge humain de 17 jours de navigation, avec une petite escale fort appréciée à Mindelo.

Et c'est le 23 décembre, à 04h du matin, que la fine équipe est arrivée à la marina du Bas du Fort de Guadeloupe, bouclant avec succès la première transatlantique en équipage handi-valide d'Estrella Lab !

Autant vous dire qu'importe l'heure tardive, ou matinal, c'est selon, l'accueil a été chaleureux et Olivia, venue de métropole les accueillir avec champagne, fromage frais, chocolat et autre trucs dont on peut rêver après une longue navigation, en a versé sa petite larme !



Quelle étape pour ce projet sorti des tripes de tellement de personnes !


DREAM TEAM, PARTENAIRES, AMIS, MERCI D'Y AVOIR CRU, C'ÉTAIT PAS GAGNÉ MAIS ON L'A FAIT !!!


Et le challenge est loin d'être terminé !


Après une transat, la remise en état d'un bateau n'est pas de tout repos. Et comme la grande partie de l'équipage repartait pour les fêtes, c'est en équipe très réduite qu'on s'y est attelé petit à petit.

Thomas et Olivia, tout deux en fauteuils, et Cathy La Guerrière, fidèle au poste jusqu'au bout (qu'elle n'a pas encore vu d'ailleurs, puisqu'elle va probablement rester à bord jusqu'à la transat retour !) y ont mis du coeur à l'ouvrage.

Rangement, inventaire de l'avitaillement, bricoles, pêche aux infos pour tâcher de se constituer un petit réseau de professionnels de confiance pour les réparations...

Pas exactement des vacances sous les tropiques donc, mais le cadre n'étant pas dégueu, après le gros coup de fatigue post transat, on ne peut pas dire que c'était un supplice non plus.


Cyril Flouard, nouveau capitaine d'Estrella, de La Guadeloupe à La Martinique, a rejoint le bord. Nous avons organisé un petit week-end aux Saintes pour le nouvel an, histoire de prendre en main le bateau, repérer les lieux pour les prochaines sorties et tester quelques trucs, notamment différents systèmes de mise à l'eau.

Si l'endroit est tout simplement paradisiaque, nous avons eu quelques mauvaises surprises : notre moteur d'annexe, malgré une révision avant de quitter La Rochelle, est tombé en rade et, en plongeant pour jeter un coup d'oeil à la coque, nous nous sommes rendus compte que notre propulseur d'étrave, qui nous aura déjà bien emXxXrdé pendant le chantier, s'est bloqué en position basse 😬

Et parce que sinon ce serait trop simple, notre hors-bord est un vieux 2 temps hors d'âge, le problème vient du carburateur qui est bien sur introuvable ici comme en métropole...

De nouveaux problèmes à solutionner donc...

Ah la vie de bateau !


En guise de consolation, nous avons fait la rencontre fortuite d'Antoine, capitaine du Setis, vieux gréement rochelais, qui nous avait aidé au re-mâtage d'Estrella. L'occasion de se raconter nos péripéties de traversée.





Au retour des Saintes, avant d'affronter les nouveaux problèmes, nous nous sommes octroyés deux jours de Guadeloupe en mode vacances et avons retrouver Albert, équipier de la transat resté sur l'île. Petite virée sur la route de la traversée, déjeuner à Bouillante, baignade à Malendure face aux îlets Pigeon...

Info pour les copains à roulettes : sur cette plage, un "tiralo" est mis à disposition à l'office du tourisme, pour faciliter la mise à l'eau.

Mine de rien ça fait du bien de quitter le bateau.





Puis Thomas, après plus d'un mois à bord d'Estrella, est rentré en métropole, par les airs cette fois. Merci Tom Tom d'avoir été bien plus que le chauffeur de ses dames !


Malheureusement, le Covid et les événements sociaux ici en ont découragé plus d'uns de venir naviguer avec nous aux Antilles 😢


Mais on ne se laisse pas abattre et on en profite pour rencontrer du monde, notamment les assos et club de voile.

Et c'est en tombant par hasard sur un article paru sur le web que nous avons contacté et fait la connaissance de Bruno Kancel, Président de la ligue guadeloupéenne de voile, grâce à qui Olivia a pu tester un des petits bateaux de la base nautique handi-valide de Bergevin fraîchement inaugurée.

Initiative soutenue par la FFV, l'association de Luc Coquelin "La Mer pour Tous" et le Rotary Club de Guadeloupe, ils sont équipés de 6 petits voiliers spécialement conçus pour une prise en main rapide, y compris pour les non-initiés et les personnes porteuses de handicap. Pour se diriger, un pédalier ou un volant, selon ses besoins, et deux voiles pour se propulser.




Visiblement ça a bien fait marrer Olivia, qui n'avait pas navigué sur de petits bateaux depuis ses cours d'optimiste enfant... C'est sur que ça change des 97m2 de la grande voile d'Estrella !


"J'avais l'impression de jouer à Mario Kart, c'est vraiment chouette comme sensations et ça peut giter fort ! Même si la prise en main est rapide, j'ai quand même réussi à me mettre en vrac un certain nombre de fois ahah. Il y a du boulot ! En tous cas c'est une super initiative et ce serait génial de, pourquoi pas, monter une action commune ! "


De fils en aiguilles on a eu vent d'une petite régate amicale organisée par le club Banane et on s'est dit que c'était l'occasion de rencontrer les voileux du coin.

Si le vent a décidé d'aller se faire voir ailleurs pour la régate, il nous aura, un peu plus tard, quand même permis de remettre en route notre magnifique spi, au plus grand bonheur de l'équipage du jour dont faisait parti Pascal L'Etang, président de l'association "La Mer pour Tous" .



On a donc joué les prolongations à l'îlet Gosier: déjeuner ensoleillé, baignade, retour sous spi aux premières lueurs du coucher du soleil... La vie dure quoi !

Merci à La Banane et Bruno Kancel, en espérant qu'on arrive à remettre ça avec un poil plus d'air et les wing foil de sortie !

Et merci à l'équipage du jour pour votre bonne humeur et participation aux manoeuvres, un plaisir de vous avoir à bord 🥰




Retour à la marina et aux problèmes à résoudre, avec parfois de grosses journées de découragement. Pas toujours facile d'en voir le bout et pas évident de voir des croisières s'annuler... Mais ça fait parti du jeu et il faut tenir le cap.


On se répète alors le dicton de ce bon vieux Churchill : le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme.


Et l'enthousiasme on le garde, grâce à la solidarité des personnes que l'on rencontre ici.


Il y a Didier, ami plongeur et producteur de curcuma (jolie histoire commune à venir, on vous racontera ! ) qui a essayé de nous dépatouiller de cette histoire de propulseur avec son bloc de plongée. On en est pas venu à bout, mais on y viendra.

Il nous a présenté Olivier, ami aux doigts de fée pour tout ce qui touche à la mécanique mais pas que, qui nous a drôlement aider à remettre bien un tas de trucs à bord.

Et grâce à lui nous avons eu le droit à notre premier article dans l'hebdomadaire Nouvelle Semaine. Bon, la journaliste s'est un peu emmêlée les pinceaux mais le message est passé.





Il y a Anthony, vivant à bord de son fier Theta Volantis (qui soit dit en passant est le nom d'une étoile ;-) ) dont il a fait l'acquisition pour 3000 dollars à Saint Martin, alors qu'il venait d'être renfloué après deux mois et demi passé sous l'eau... À côté, le chantier d'Estrella c'est de la gniognotte. Une histoire courageuse de bateau comme on les aime et qui conforte dans l'idée de ne pas lâcher...

Au courant de notre problème de hors-bord, il s'est proposé de nous prêter son 15 CV de secours... Pas adéquate à notre petite annexe fatiguée mais le geste nous a grandement touché.


Il y a Isa, fan de canyoning, de voile et de yoga, qui nous a consacré une journée avec sa voiture, nous trimballant dans toute la zone industriel de Jarry en quête de partenariats moteur et de pièces. Puis en quête de Fred, un pêcheur mécano dont on a entendu parler de bouche à oreille, peut-être susceptible de trouver un carburateur...

Elle nous a accueilli deux nuits dans sa fort agréable maison à Petit Bourg, avec une petite balade en forêt au départ de la rando des chutes Moreau. Parfait pour un petit shoot de nature et parfaitement access fauteuil !

Merci Isa pour ce véritable petit sas de décompression et merci pour l'atelier transformation de calebasses en saladier et luminaires pour le bateau ;-)


Il y a Bruno Kancel qui nous a mis en relation avec du monde, notamment Bruno Corre du Banane club, et incroyable mais vrai, il a suffit d'un coup de fil pour qu'il vienne nous prêter un moteur 6 CV tout juste révisé ! Si ça ne résout pas le problème au long terme, ça sauve littéralement notre trip pour La Martinique ! Merci merci 🙏🙏


Et les voisins de pontons, les gens de passage venu nous voir et ces ciels incroyables que la nature nous offrent...


Alors on ne baisse pas les bras, on trouve des solutions et on prépare Estrella pour accueillir Jean-Michel, Franck et Bernard mardi prochain pour hisser les voiles direction La Martinique!

Et je peux vous dire qu'on a hâte !





Mais vous savez ce qui nous ferait VRAIMENT plaisir ?

Au-delà de nous trouver un super sponsors ou mécéne ahah 😂


C'EST QUE VOUS VENIEZ NAVIGUER AUX ANTILLES !!! 😀😀


Alors à vos agendas, vos mails, vos téléphones, les billets d'avion baissent ! 🛫⇢🏝⛵️


Croisières de 10 jours, d'une semaine, sortie week-end, journée... On s'adapte à vos envies !













253 vues0 commentaire